Leïla Kilani

Pour « Nos lieux interdits » Jeudi 7 Mars à Ajaccio à l’espace diamant.

Née en 1970 à Casablanca, au Maroc, Leïla KILANI suit des études d’économie à Paris, obtient un DEA d’Histoire et de Civilisation de la Méditerranée puis prépare une thèse à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
Leïla Kilani a toujours rêvé d’être clown. Elle vit aujourd’hui entre Paris et Tanger. Journaliste indépendante depuis 1997, elle s’oriente vers le documentaire à partir de 1999 avec des films très remarqués : « Tanger, le rêve des brûleurs », 2002, sur les candidats à l’émigration vers l’Europe, « Zad Moultaka, passages », 2002, « D’ici et d’ailleurs », documentaire sur la mémoire industrielle en France, ainsi que « Nos lieux interdits ».