Ajaccio à l’Espace Diamant

Dimanche 10 mars 2019 à 16h30

Synopsis

Nassim, 30 ans, vit à Abu Dhabi avec sa fiancée américaine. Après plusieurs années d’absence, il revient avec elle à Bollène, dans le Sud-Est de la France, où il a grandi. Nassim doit alors faire face à son passé, à sa ville sinistrée, désormais gouvernée par la Ligue du Sud, à sa famille avec laquelle il entretient des relations complexes et à ce père à qui il n’adresse plus la parole.

  • Réalisateur (s) : SAÏD HAMICH
  • Nationalité (s) : Maroc
  • Année : 2018 ; Durée : 67 ‘ ; Type : long métrage ; Genre : drame
  • Avec : Anas El Baz , Kate Colebrook, Saïd Benchnafa
    A


Le mot de Africulture


Composer avec sa culture en milieu hostile


OLIVIER BARLET  

Retour à Bollène, en seulement 67 minutes et malgré sa forme tranquille, concentre ainsi une multitude de questions et beaucoup de mouvement. Pourtant, la cité n’y est pas un lieu de conflits mais un non-lieu abandonné, un vide où la vie manque car, sans liens ni équipements, rien ne s’y passe. C’est au même niveau que ce que Deleuze décrivait quand le peuple manque car il ne peut pas s’exprimer. Sans doute est-ce là que Saïd Hamich rejoint la réflexion sociale de Didier Eribon dans Retour à Reims, dans son approche historique des formes de domination et des enjeux de résistance.
L’extrême-droite voudrait, au mépris des questions sociales qui motivent les manques d’intégration, exclure toute appartenance culturelle autre que le giron français. Naviguant face à cet assimilationnisme, Nassim passe par le détour du rejet de sa culture pour mieux y replonger, non pour gommer toute critique mais pour en saisir les germes de résilience susceptibles d’animer la société et le vivre ensemble. La conscience de son appartenance lui ouvre la voie de la réconciliation avec sa famille et le dépassement des douleurs profondes. En alternant les gros plans sur les visages et le défilement des paysages, Hamich entrelace subtilement l’intime et le social et fait de ce beau film épuré un creuset de réflexion autant qu’un moment d’émotion.

Nominations et récompenses

  • Nommé au  » Festival du film de Sarlat 2017″
  • Nommé au « Cinémed – Festival Méditerranéen de Montpellier 2017 »
  • Prix Contrebandes au  » Festival International du Film Indépendant de Bordeaux 2017 « 


Vous aimez, partagez !